Livres

Livres

Derniers articles

La trahison de Human Rights Watch au Rwanda
Un livre de Richard Johnson
Les éditions Izuba ont le plaisir de vous annoncer la parution de Rwanda, la trahison de Human Rights Watch, disponible dès le 5 juin 2014 en librairie et sur la librairie Izuba. A cette occasion, son auteur, Richard Johnson, donnera une conférence de presse le 3 juin à 10 heures 30 et fera une (...)
2e Rencontres de La Nuit rwandaise
à la Maison de l’Afrique - 7 rue des Carmes (Paris)
2èmes RENCONTRES DE LA NUIT RWANDAISE 18 avril 2014, de 10h à 22h à l’IREA - Maison de l’Afrique 7 rue des Carmes - 75005 Paris "La France a participé au génocide des Tutsi" Le vendredi 18 avril 2014 de 10h à 22h se tiendront les secondes Rencontres de La Nuit rwandaise dans le cadre de la (...)
"Vers la mi-juillet, nous avons vu arriver une colonne de camions civils et j’ai reçu l’instruction de charger les conteneurs d’armes sur ces camions, qui les ont emmenées ensuite au Zaïre pour les remettre aux forces gouvernementales rwandaises." — Guillaume Ancel, interrogé par Mehdi Ba, Jeune (...)
Ris-Orangis : l’art municipal de détruire un bidonville
Les territoires que nous habitons et rendons inhabitables à d’autres...
Le 29 mars 2013, un arrêté signé du maire de Ris-Orangis met en demeure les habitants du bidonville dit « de la Nationale 7 » de quitter les lieux. Trois jours plus tard, les forces de polices, accompagnées de pelleteuses, détruisent les habitations et dispersent leurs occupants. CONSIDÉRANT (...)
Noir & Rouge : Fête du livre à L’Emancipation
À la librairie l’émancipation (Paris)
Fête du livre des éditions Noir & Rouge le 8 février 2014 à partir de 13 heures à la librairie L’Emancipation, 8, impasse Crozatier Paris 12ème. Des centaines de livres d’occasion. Les nouveaux livres des éditions Noir & Rouge. Tant qu’il y aura des livres ! Noir et rouge, deux (...)
L’Appel des 451 : action et réflexions autour des métiers du livre
Rencontres autour des métiers du livre les 12 et 13 janvier 2013
"L’industrie du livre vit en grande partie grâce à la précarité qu’acceptent nombre de ses travailleurs, par nécessité, passion ou engagement politique. Pendant que ceux-ci s’efforcent de diffuser des idées ou des images susceptibles de décaler nos points de vue sur le monde, d’autres ont bien compris que (...)