27 avril 2012 : Akiyo à l’Olympia

Medialternatif - 26/04/2012
Image:27 avril 2012 : Akiyo à l'Olympia

Culture guadeloupéenne
L’Olympia - 28, boulevard des Capucines (Paris)

Akiyo sera à l’Olympia le 27 avril 2012, avec de nombreux invités.

Le groupe installé à Chauvel, aux Abymes, jouera les classiques du Gwo Ka ainsi que ses titres inédits.

Akiyo est un groupe de musique guadeloupéen, créé en 1979 et qui s’est engagé dans le mouvement de grève générale en Guadeloupe de 2009, sous la bannière du LKP.

Vers 1978, pendant l’époque de revendication indépendantiste, les frères Nankin et quelques amis révolutionnaires et amoureux de gwo-ka (dont le légendaire Vélo) décident de moderniser le carnaval guadeloupéen et d’éliminer les costumes en satin-paillettes et les bidons en plastique qui servent à l’époque d’instruments aux carnavaliers. Ils les remplacent alors par des masques et des tambours traditionnels à peaux (boula et maké) et adaptent le jeu en ré-introduisant le rythme du gwo-ka traditionnel, né en Afrique.

Renvoyant aux oubliettes le carnaval « satin », ils choisissent de choquer avec ces masques, voire de faire peur en s’enduisant parfois le corps de goudron ou de roucou.

Leur objectif est de revaloriser la culture guadeloupéenne, souvent auto-dénigrée par les Guadeloupéens. L’idée plaît et Akiyo devient vite le groupe de carnaval préféré des Guadeloupéens.

Rappelons qu’en 1978, les premières sorties d’un groupe de percussionnistes donnaient l’élan a une nouvelle organisation et une réelle structure tant à la fabrication des premiers tambours en bois par Ray.H lui-même. A savoir que le regroupement, en 1981, d’éléments tels que feu Gaston ANGELE premier marqueur (MAKÈ) du groupe et d’autres tels que Marceau, Fred JULIANUS, Jacques-Marie BASSES etc... finalisaient et amélioraient tant les instruments eux-mêmes que la structure réelle du rythme devenu aujourd’hui fondamental dans l’expression "MASS".

En 1992, Akyo sort son premier album, "Mémoires", produit par Korosol Music, la société de Jacob Desvarieux. Ils participent aux festivals de Pointe-à-Pitre, d’Angoulême, à la Feria de Nîmes, etc. Leur premier disque est un grand succès en Guadeloupe, sans l’aide d’aucune publicité.

Depuis, ils sont régulièrement invités en France, où ils transmettent leur savoir à des jeunes du Val-de-Marne ou de la Seine-Saint-Denis, et où ils rencontrent des groupes différents mais amis, comme le gascon Bernard Lubat ou le groupe breton de fest-noz Carré Manchot. Leur musique s’appuie sur des ostinatos rythmiques, qui incitent à la danse et donnent du souffle pour les grands défilés carnavalesques ; leurs paroles sont le plus souvent politiques, abordant aussi bien des problèmes liés directement à la Guadeloupe (le crack, les problèmes économiques, etc.) qu’au reste du monde (contre les guerres, contre l’aide humanitaire, etc.).

Sur le pur plan du carnaval, ce groupe a remporté de nombreux concours et est incontestablement un puissant vecteur de diffusion mondiale de cette forme de musique de par notamment les nombreux albums et concerts qu’il met en place. Derniers exemples en date, sa présence remarquée le 20 janvier 2002 au Théâtre de l’Odéon à Paris dans le cadre de "Identité Caraïbe", ainsi qu’en invité au concert au Stade de France du groupe Kassav’, le 16 mai 2009, où ils annoncent qu’ils seront au Bataclan de Paris trois soirs consécutifs en novembre de la même année. Ils ont collaboré à plusieurs reprises avec Admiral T.

Akiyo hurle aux Guadeloupéens d’exister, d’inventer, de produire des choses. Et au reste du monde, que la Guadeloupe existe et qu’elle entend continuer.

C’est le groupe carnavalesque le plus populaire de la Guadeloupe et de la Caraïbe.

En Guadeloupe, Akiyo anime tous les samedis la rue piétonne de Pointe-à-Pitre à quelques pas du marché aux épices.

Source :

• Akiyo Gwadafrika

• CocoNews

• Wikipedia

L’Olympia

28, boulevard des Capucines - 75009 Paris

Métro Opéra 3/7/8 - Madeleine 8/12/14

Tel : 0628582155

Prix : 35 à 45 euros

Pour nous contacter, ou nous envoyer une information, faire un commentaire sur ce site, signaler un contenu ou un problème d’affichage, merci d’utiliser le formulaire du site.

Nous vous donnerons une réponse rapide.

 26/04/2012

 Vos commentaires

 En image

Articles référencés 

lundi 25 octobre 2021 - Toulouse 31000 - AG du CASA, dernière semaine avant la trêve hivernale !!
25/10/2021
mercredi 27 octobre 2021 - Bordeaux - Cantine solidaire
25/10/2021
mercredi 27 octobre 2021 - Toulouse 31000 - Ultime rassemblement de soutien avant l'expulsion du CASA
25/10/2021