bienfaits thérapeutiques et spirituels du LSD

la "Trance", mémoire de LSD

L’un des précurseur du LSD après la découverte par le chimiste suisse Albert Hofmann, pharmacien chercheur dans le domaine des alcaloïdes de l’ergôt de seigle des laboratoires Sandoz, en 1943.

Timothy Leary, né le 22 octobre 1920 à Springfield dans le Massachusetts, décédé le 31 mai 1996 à Beverly Hills en Californie, est un écrivain américain, psychologue et militant pour l’utilisation scientifique des psychédéliques.

Il est le plus célèbre partisan des bienfaits thérapeutiques et spirituels du LSD.

Le LSD (acronyme de l’allemand Lyserg Säure Diäthylamid) correctement dosé, de préférence avec les conseils d’un professionnel, peut changer radicalement le comportement. Ses expériences ne sont suivies ni de meurtres, ni de suicides, ni de psychoses.

Ses recherches ont pour but de trouver, grâce à l’expansion de conscience, de meilleurs traitements pour l’alcoolisme, de réhabiliter les criminels et de dynamiser la libido.

Il travaille dans les prisons avec succès (90% de non récidive)

Suisse : une psychothérapeute soignait ses patients aux hallucinogènes


L’étude des effets du LSD pourrait conduire à des traitements de la schizophrénie

AFP, 24/02/08

PARIS (AFP) - Des recherches sur les effets du LSD sur le cerveau pourraient conduire à l’amélioration des traitements pour la schizophrénie, selon une étude publiée dimanche en ligne dans le journal britannique Nature.

Une équipe de chercheurs, menée par Stuart Sealfon, de la Mount Sinai School of Medicine de New York, a constaté sur des souris que les modifications qu’entraînait le LSD sur les voies nerveuses, de même que les symptômes, étaient très similaires à ceux qu’entraîne la schizophrénie.

Comme les personnes qui ont absorbé du LSD, les malades de schizophrénie sont victimes d’hallucinations, entendant des voix et se persuadant que d’autres contrôlent leurs pensées.

De fait, le LSD (lysergic acid diethylamide), créé vers la fin des année 30 par un chimiste suisse pour traiter des troubles nerveux et respiratoires, influence les mêmes récepteurs de sérotonine que ceux qui sont modifiés chez les schizophrènes.

En outre, l’équipe de chercheurs a établi que le LSD, pour obtenir l’effet recherché, devait en même temps agir sur un récepteur régulant le glutamate. Ils ont montré que chez des souris activer ce récepteur abolit les effets hallucinogènes.

Selon eux, combattre la schizophrénie pourrait donc nécessiter un ensemble de médicaments régulant aussi bien les niveaux de sérotonine que ceux de glutamate, deux neurotransmetteurs agissant en interaction.

re création :

Progressive Psy Trance -Trance Festival 2006 - ACID LSD

 18/07/2010
 https://www.medialternative.fr/?bienfaits-therapeutiques-et,3921

Messages

Voir aussi

Une bataille à contre-courant

BULLETIN D’ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE
Une bataille à contre-courant

Une bataille à contre-courant

Passant de l’année 2008 à 2009 nous regardons tant en arrière qu’en avant. Avons-nous établi des changements durables dans tous les événements, conférences, colloques et dans toutes les autres activités (...)

PARIS : La Marche Mondiale du Cannabis

« cannapeace day » : désinformation de l’AFP
PARIS : La Marche Mondiale du Cannabis

PARIS : La Marche Mondiale du Cannabis

Farid Ghehiouèche, tête de la liste Cannabis sans Frontières aux élections européennes du 07 juin 2009, dénonce la fausse information diffusée par l’AFP ce 09 mai à 19 heures 20. Cette mauvaise (...)
 Medialternative | 2008 · 2021