Noir & Rouge : Fête du livre à L’Emancipation

À la librairie l’émancipation (Paris)

Fête du livre des éditions Noir & Rouge le 8 février 2014 à partir de 13 heures à la librairie L’Emancipation, 8, impasse Crozatier Paris 12ème.

Des centaines de livres d’occasion. Les nouveaux livres des éditions Noir & Rouge.

Tant qu’il y aura des livres !

Noir et rouge, deux couleurs associées en guise d’indication, non comme un drapeau ou une marque déposée et historique, mais plutôt comme un repère qui serait une base d’où nous voudrions voir naître et jaillir des étincelles, enflammant les coeurs et les esprits !

Car malgré Internet, le livre reste pour nous, encore et toujours, une source essentielle de circulation et de diffusion des idées. Qu’il soit neuf, d’occasion, prêté ou acheté, le livre accompagne nos interrogations et nos réflexions critiques. Il a donc encore un avenir !

"Nous ferons de notre mieux pour satisfaire les militants non patriotes de leur organisation, les curieux, les autodidactes, les chercheurs sans titre, les conseillistes libertaires, les travailleurspaysans, les incroyants de tout poil, les sans-papiers et sans-patrie, les Indiens métropolitains et des plaines, les louves libertaires, les prisonniers, les handicapés méchants, les insoumis totaux, les bêcheurs des jardins ouvriers, les pieds nickelés sans décoration, les rescapés du FHAR, les amis des animaux, des fleurs et des arbres sauvages, les intellos à la Simone Weil, les bibliothécaires des banlieues, les libraires des quartiers difficiles, les archivistes fous et les dingues du vieux papier, les marins mutins, ceux d’en bas, les lecteurs d’Istrati et de Couté, nos amis illustrateurs qui ne dessinent pas comme Plantu l’insipide, ceux et celles des années 70 qui sont encore et toujours là, descendent dans la rue, ne votent pas socialiste ni encore moins Mélenchon, les communards, les filles-mères en colère, ceux qui prennent du temps pour lire, qui fréquentent les librairies, les fugueurs, les travailleurs de la nuit, les dissidents, les entarteuses de Dany, celui-là même qui, en 68 à Carrare, conspuait nos vieux camarades cubains, lui qui ne risque pas de lire nos livres, les irréguliers de la plume, les apprentis pâtissiers de préférence, les auditeurs de Radio libertaire, les amateurs de Ferré, les traducteurs de la parole errante, les activistes de l’action directe nonviolente, les écrivains publics et du peuple, les anonymus espérantistes, les partisans du rire à l’égard du sacré, les Facteurs Cheval brûleurs de châteaux, les ouvriers proudhoniens, les Katangais lettrés, les punks sel et poivre et joueurs de go, les correcteurs, jeunes retraités ou pas, les poètes de 17 ans et plus, les amis de la Grande Révolution, les exagérés, les Bretons sans famille du Limousin, les en-dehors, les végétaliens tolérants, les peintres muraux du matin, les ados qui lisent à la lumière d’une lampe de poche, les chanteurs wobblies, les activistes de l’entraide, les internationalistes, les passeurs de mille-feuilles, les anciens lecteurs de Pilote, les libellistes de brûlots éphémères, les dadaïstes de l’orthographe automatique, les promeneurs solitaires ou accompagnés, les derniers non possesseurs d’une télé, les musiciens du rêve, les cosaques de la liberté, les artistes en tout genre mais de l’art brut en particulier, les sorcières en démolition, les acteurs de l’an 01, les imprimeurs partisans du salaire unique en attendant l’abolition du salariat, les apartidaires opiniâtres, les étrangers, les retraités à qui le travail ne manque pas, les Anarres à la recherche du pays de cocagne, les alchimistes de l’amour fou, les postiers affranchis, les sans-dieu des paradis terrestres, les blasphémateurs célestes de la terre ferme, les hérétiques des cités populaires, les soeurs de la côte d’Amor, les observateurs lucides à la Camillo Bernéri, les compagnons de la chevauchée anonyme, les émeutiers immenses provocateurs sans solde, les buveurs du champagne de l’âge d’or et nous en oublions…"

L’édition 2013

Samedi 8 février 2014 à partir de 13 heures
à la librairie l’émancipation
8 impasse Crozatier Paris 12e

Métro Faidherbe-Chaligny (ligne 8) ou Gare de Lyon (lignes 1 et 14).
Des centaines de livres…

Mis en ligne par Medialternatif
 20/10/2013
 https://www.medialternative.fr/?noir-rouge-fete-du-livre-a-l,4069

Sur l’agenda

Messages

Voir aussi

La France au coeur du génocide des Tutsi

L’Esprit Frappeur/Izuba éditions
La France au coeur du génocide des Tutsi

La France au coeur du génocide des Tutsi

Ce livre est d’un genre peu habituel. D’abord par son ampleur : plus de 1500 pages en un seul volume ! Ensuite par la quantité et la qualité des informations qu’il contient, ainsi que la variété des (...)
L'Appel des 451 : action et réflexions autour des métiers du livre
L'Appel des 451 : action et réflexions autour des métiers du livre

L’Appel des 451 : action et réflexions autour des métiers du livre

"L’industrie du livre vit en grande partie grâce à la précarité qu’acceptent nombre de ses travailleurs, par nécessité, passion ou engagement politique. Pendant que ceux-ci s’efforcent de diffuser des (...)
 Medialternative | 2008 · 2021