Monlouis-Deva : esclavage moderne sur fond de racisme ?

"(...) c’est un Guyanien !"

Deux jeunes Guyanais mettent gravement en cause un couple de notables cayennais, Michel Monlouis-Deva, podologue, adjoint au maire de Matoury et conseiller régional, et son épouse Line Monlouis-Deva, chef de service à la préfecture, déléguée régionale aux droits des femmes et à l’égalité.

Le couple aurait un peu confondu employé et "restavec", et aurait fait fonctionner avec zèle tout l’arsenal bien connu de l’exploitation de l’homme par l’homme.

Avec, quand il y en a, des bulletins de salaire auxquels ne correspondraient aucune déclaration sociale, quand ce ne serait pas tout simplement du travail dissimulé. Au diable ces petits pauvres, citoyens ordinaires, qui réclament justice...

Comme nous en informe blada.com, sur un des jeunes qui l’amène devant les Prudhommes, la déléguée aux droits des femmes et à l’égalité éructe :

« je garde la tête froide parce que je suis une personne de la religion. Je suis là pour défendre les gens, je ne peux pas faire n’importe quoi ! Vous avez compris ? ! La fille est Guyanaise et lui est Guyanien ! Ce salopard de Guyanien ! Et même s’il a la nationalité française maintenant, il a un reste. » Et elle enfonce encore le clou un peu plus loin : « Il est arrivé jeune en Guyane mais ses parents sont Guyaniens, c’est un Guyanien ! »

Mis en ligne par Medialternatif
 1er/04/2011
 http://www.medialternative.fr/?monlouis-deva-esclavage-moderne,3601

Messages

Voir aussi

Cra de neuf - Nouvelles de la rétention OutreMer
Cra de neuf - Nouvelles de la rétention OutreMer

Cra de neuf - Nouvelles de la rétention OutreMer

La condition des femmes au GRA de Cayenne-Rochambeau : Les femmes et les hommes ne sont pas systématiquement séparés. Pourtant, la réglementation prévoit explicitement l’obligation pour les camps de (...)
Le mépris de l'État pour la communauté universitaire guyanaise
Le mépris de l'État pour la communauté universitaire guyanaise

Le mépris de l’État pour la communauté universitaire guyanaise

Mme Valérie Pécresse, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, sera en Guyane les 14 et 15 février prochains. Les enseignants-chercheurs et enseignants de notre pôle universitaire (...)
 Medialternative | 2008 · 2020